Archives de Tag: Logistique

[Arrêt sur images] La commande vocale rapproche l’entrepôt du travail à la chaîne

Vous vous souvenez certainement d’Arrêt sur Images (ASI), cette émission de critique des médias qui passait le dimanche matin sur le service publique. Il s’agit depuis quelques années maintenant d’une émission en ligne, sur abonnement.

La dernière mouture livrée par l’équipe de Daniel Schneidermann découle directement de l’émission d’Elise Lucet sur Lidl et Free. Au passage, notez que Lidl a contre-attaqué en justice ses propres salariés qui auraient laissé fuiter des informations : quand on ne veut rien comprendre…

L’article et l’émission d’ASI se trouvent ici.

ASI a invité Olivier Masson, préparateur de commandes chez Lidl depuis 12 ans, et délégué syndical UNSA ; Frank Cheron, directeur adjoint du cabinet d’expertise CHSCT Emergences, et David Gaborieau, sociologue au sein du laboratoire Lab’Urba de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée, s’intéressant aux entrepôts de la grande distribution en France. Ce dernier maitrise vraiment son sujet puisqu’il en a fait son travail de thèse. Je vous invite à visiter son blog. Ci-dessous une vidéo où il traite de ce sujet.

[Robots et Travail – Le progrés sans le peuple ?] – deuxième intervenant : David Gaborieau from Tv Bruits on Vimeo.

 

Publicités

[Livre] Moi, Anthony, ouvrier d’aujourd’hui

Moi, Anthony, ouvrier d’aujourd’huiCe livre est écrit par un homme sans nom. Comme ces candidats à la téléréalité, il n’a qu’un prénom. Au contraire de ces candidats, il a beaucoup de choses à dire sur la réalité.

En 70 pages écrites bien gros, nous découvrons le parcours d’une personne allergique à l’enseignement et qui va tenter de trouver sa place dans la logistique. Un destin comme il doit en exister des centaines.

Comme vous venez sur ce blog, je sais que de toutes façons, ce n’est pas la rhétorique qui vous intéresse. Heureusement, la force de ce livre est ailleurs. L’auteur possède une jolie capacité d’analyse enracinée dans le réel.

Jugez plutôt de ce qu’il dit des entrepôts : Dans les toutes petites boites – j’en ai fait plusieurs – c’est souvent un peu le bordel, il faut le dire. Les allées peuvent être mal agencées, l’emplacement des racks pas toujours rationnel. La contrepartie est que ça te donne une certaine marge de liberté. […]. La superorganisation joue […] pour réduire l’autonomie des caristes, c’est pour ça que j’ai toujours mieux aimé les petites boites.

En un paragraphe, le monsieur a réglé son compte au Lean et ses avatars en mettant le doigt précisément là où il faut : les marges de manœuvre.

Je ne peux que vous inviter à lire ce livre, rien que pour le soutenir et peut être faire en sorte que le monsieur ait un jour un nom.