Archives mensuelles : décembre 2016

[Séminaire] Travail futur, travail du futur : accompagner les transitions – 25 et 26 janvier 2017 à Paris

index_clip_image002L’équipe d’ergonomie du CNAM de Paris et l’association ErgonoCnam (association des auditeurs du CNAM en ergonomie) propose début janvier (25 et 26 janvier 2017 à Paris) un séminaire public sur les évolutions du travail et donc du travail des ergonomes.

Pour tout savoir, c’est sur le site du CNAM.

Pour le programme, c’est ici. Au menu, les évolutions du travail (entreprises libérées, Uber…) et des méthodes d’intervention (méthodes projectives, expérimentation de transformations organisationnelles…).

Le montant de l’inscription est de 120 € … pour deux jours à écouter des gens prestigieux, c’est donné ! Plus sérieusement, il s’agit d’une bonne occasion pour tout intervenant de se mettre au goût du jour concernant l’ergonomie et peut-être aussi le monde du travail.

 

Publicités

[Radio] Les Pieds sur Terre

France CultureLes Pieds sur Terre (de Sonia Kronlund)  est aujourd’hui l’émission qui propose le plus de reportages sur le travail.

Deux nouveaux reportages ont été mis en ligne :

Le tribunal des salariés blessés. Comme l’indique le site, le tribunal du contentieux de l’incapacité (TCI) règle les litiges relatifs à l’invalidité ou à l’inaptitude au travail. Le reportage nous donne à voir les énormes difficultés que rencontrent les salariés pour faire reconnaître leur situation au travers du réel du déroulé des séances. Remarquable.

Prendre soin. Les témoignages de plusieurs aides-soignantes intervenant dans des EPHAD, structures dont on connait trop bien les difficiles conditions de travail. Effrayant.

[Cinéma] Sully

Les professionnels des risques prêteront certainement plus d’intérêt que tout autre à Sully (sortie le 30/11/2016).

Le film est construit à partir de l’accident aérien qui est survenu à New York en 2009 : un avion a amerri sur la rivière Hudson après la perte de ses deux moteurs.

Pourtant, il ne s’agit pas vraiment d’un film catastrophe, où l’on suit les événements subis par les victimes. Sully place au centre du film l’enquête qui suit la catastrophe plutôt que la catastrophe elle-même.

Le film devient du coup bien plus intéressant : il questionne la simulation, le réel du travail, l’erreur humaine…etc. Il montre comment une enquête essentiellement basé sur des modélisations passe à côté du réel de la situation de travail et comment des modèles étriqués de l’homme au travail peuvent conduire à conclure à l’erreur humaine.

Beaucoup de professionnels de la santé au travail connaissent ces questions : mais qui se priverait de les revisiter dans un film de Clint Eastwood avec Tom Hanks en acteur principal ?