Visites d’usines en Chine : la filière « jeux »

Vous vous êtes déjà demandé dans quelles conditions sont fabriqués les jeux de société dans les usines chinoises ? Sam Brown oui. Le monsieur est créateur de jeux (d’un jeu nommé Lyssan) et éditeur de ses jeux.

Inquiété par le « reportage » de Mike Daisey sur les conditions de travail en Chine, il est allé jusqu’en Chine réaliser des reportages dans les usines fabriquant ses jeux ! Sacrée démarche, qu’il faut saluer.

Il s’agit des usines de Shanghai Longpack, Ningbo Lijia, Panda Game Manufacturing et WinGo.  Il est revenu – plutôt – rassuré. On notera tout de suite que toutes les visites étaient préparées par les entreprises en question. A priori, ils ont fait en sorte qu’aucun problème n’apparaisse durant la visite : c’est ainsi que cela se passe dans une majorité des entreprises n’importe où dans le monde.

Il soulève pourtant deux problèmes : les conditions climatiques / les ambiances thermiques et le travail des enfants. Sur le premier point, il constate que les usines n’ont pas toutes la climatisation. Rien de bien étonnant pour qui connait le milieu industriel ! La climatisation y est plus souvent installée pour les machines que pour les opérateurs…  Sur le second point, il dit avoir vu une enfant de 12 ans travailler mais qu’elle avait « l’air vraiment, vraiment heureuse ». Elle devait surement être heureuse de ne pas aller à l’école ! Le dicton « il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir » semble pouvoir s’appliquer ici.

L’activité semble très automatisée (parfois avec des machines allemandes qui est le plus gros producteur de jeux en Europe) . Néanmoins, les photos du site montrent par exemple des travailleurs debout en position statique sur une chaine : combien de temps restent-ils ainsi ? Elles montrent beaucoup de cartons : quel poids font-ils et comment sont-ils transportés ? Elles montrent du travail sur table avec une luminosité faible. Il n’y a rien sur les horaires, pauses, gestes, relations de travail…

Nous n’avons trouvé aucun rapport d’ONG comme le China Labor Watch sur ces usines et rien qui laisse supposer que cela se passe mieux ou moins bien qu’ailleurs en Chine. Le reportage a pour nous un double intérêt. Il montre des process industriels, ce qui ne cessera jamais d’attiser notre curiosité. Il démontre surtout l’inutilité de ces visites sans compétence en matière de conditions de travail. On voit clairement qu’il est difficile de juger des conditions de travail si l’on est pas spécialiste.

Le reportage est en anglais (si cela vous inquiète, sachez qu’il y a pas mal de photos assez parlantes).

Publicités

2 réponses à “Visites d’usines en Chine : la filière « jeux »

  1. Pingback: Visites d’usines en Chine : la filière "jeux" | Cercle de l'Europe

  2. Pingback: [Vidéo] Industrie du jeux de société | Ergopurmalt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s