[SELF 2013] Ergonomie et genre : agir sur les processus d’intervention

Nous allons essayer de vous relater quelques communications du 50éme congrès de la SELF. Attention, les sessions étant parallèles, il nous est impossible de toutes les suivre malgré la présence de plusieurs envoyés spéciaux !

Il s’agit ici d’un symposium, un ensemble d’interventions sur un même sujet, consacré à la question du sexe (dimension biologique) / du genre (dimensions sociale et culturelle).

20130828_150341Ce symposium, présidé par Sandrine Caroly, a permis de mettre en lumière  un contraste frappant : le rôle important du genre comme déterminant de l’activité de travail et sa faible prise en compte par les ergonomes.

Le symposium démarre ainsi sur l’exposé d’un combat : celui d’ergonomes qui au fl des congrès donnent à voir le rôle du genre et sa nécessaire prise en compte par tous les ergonomes.

Il se poursuit sur l’exposé de cas dans différents secteurs (agroalimentaire, distribution, transport, santé…) et pays (France, Canada, Suisse et Italie).

Les différences entre les opérateurs et les opératrices se voient alors au travers :

  • de l’anthropométrie : les normes et la conception des postes de travail sont très souvent calibrées sur un homme moyen, pas une femme,
  • de l’organisation du travail : dans un exemple, les postes de travail des femmes sont principalement en aval et ceux des hommes en amont. Elles ont ainsi moins de contrôle sur le rythme de travail et peu de micro-pauses par rapport aux hommes,
  • des stratégies des opératrices au travail : une recherche montre que les femmes et les hommes n’ont pas la même activité sur un même poste de travail.
  • des stratégies des opératrices  en dehors du travail : les femmes développent des stratégies différentes au-delà du milieu de travail pour tenir leur emploi (avec le conjoint, les parents, en responsabilisant les enfants…) et disposent de moins de marges de manœuvres que les hommes.
  • …etc

Cette question nécessite d’être prise en compte dans la formation des ergonomes, dans la recherche en ergonomie, lors des interventions des ergonomes et à plus large échelle dans les politiques de santé au travail.

Détails sur le symposium sur le site de la SELF.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s