Samsung, le Brésil et le Fairphone

Dans notre série « achetons mieux pour préserver les conditions de travail de tous » voici, comme l’image ne l’indique pas, Samsung.

Après les misères des produits Apple dont la blancheur ne suffit plus à faire oublier les conditions de travail des salariés qui les fabriquent et la pollution qu’ils engendrent, c’est en effet au tour de son rival moins classe de faire parler de lui cet été.

L’organisation non gouvernementale (ONG) Peuples solidaires et l’association Indecosa-CGT ont porté plainte contre Samsung France en février 2013 (voir communiqué des plaignants)  suite à un rapport du China Labour Watch. Nous vous parlions d’ailleurs de ce rapport l’an dernier. Ceci a débouché début juillet 2013 sur une enquête préliminaire.

Le Brésil entre dans la danse en poursuivant Samsung (normalement là j’aurais du écrire « géant de l’électronique » mais je préfère faire une répétition !) et en lui réclamant des dommages et intérêts : 250 millions de Réals soit, d’après l’Expansion, 82 millions d’euros. On se rappellera que ce même pays avait inquiété Inditex, groupe textile propriétaire de la marque Zara, verbalisant plusieurs usines pour leurs conditions de travail.  A Ergopurmalt, nous aimons beaucoup le Brésil.

Au milieu de cette actualité mouvementée pour Samsung, un constructeur Hollandais promet de commercialiser un smartphone plus respectueux de l’homme et de la nature : le Fairphone. Sur leur site (vous chercherez vous-mêmes hein, j’ai déjà eu mon Fairphone gratos, je n’ai plus besoin de leur faire de la pub), leurs engagements ne sont pas très précis. Par exemple, ils parlent d’un nombre raisonnable d’heures de travail : qu’est-ce que c’est : 60 heures ? 50 heures ? 40 heures ? 35 heures ? On ne sait pas même si j’avoue avoir peu de doute concernant les 35 heures ou alors à mi-temps…  Pour mettre néanmoins ces principes en application, ils se sont rapprochés de TAOS Network (lien en anglais), un organisme chinois de promotion de la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).  Dans tous les cas, l’initiative est louable et je ne doute pas que nous sachions rapidement si ces engagements sont respectés et à quel niveau… ou pas. A suivre.

Sources :
L’expansion : pour la procédure lancée par le Brésil
Si vous lisez le portugais, voir le journal Tribuna Hoje : la source de l’article de l’expansion
Et pour le Fairphone, lire Les Numériques

Publicités

Une réponse à “Samsung, le Brésil et le Fairphone

  1. Pingback: Apple pointé du doigt par la BBC et toutes les marques dénoncées par France Television | Ergopurmalt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s