Ikea démonte les conditions de travail

Certains industriels mettent en avant leur éthique et leur responsabilité. Ikea a par exemple mis en ligne ses engagements en matière de conditions de travail.

Ces industriels sont les cibles privilégiés de la presse lorsqu’ils dérapent. Ikea est actuellement sous le feu des projecteurs : un article de Libération fait le point sur les conditions de travail dans l’entreprise en France.

Le géant mondial du mobilier avait déjà essuyé des critiques dans le journal Le Monde en février 2010 pour ses conditions de travail en France et en mars 2012 pour ses conditions de travail dans le monde.  La société a été impliquée dans une affaires d’espionnage des salariés et des clients en lien avec la police (voir Médiapart). L’association de défense des travailleurs ILRF a intégré la société dans son Hall de la honte pour son comportement dans ses usines en Turquie.

Ikea a annoncé en début d’année un résultat d’exercice record de presque 3 milliards d’euros (article de La Tribune) démontrant une fois de plus que la bonne santé des entreprises n’implique aucunement le bien être de ses salariés, bien au contraire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s