15 mai 2012 : Intervention d’Alain Garrigou – Ergotoxicologie – Aract Caen

Dans le cadre des manifestations organisées par le REDEN, le 15 mai prochain aura lieu une intervention concernant l’Ergotoxicologie, assurée par Alain Garrigou.

« Le 15 mai 2012 à 17h30 dans les locaux de l’ARACT – Caen

C’est probablement à l’ergonome Robert Villatte que l’on doit la première mention d’une approche  » ergotoxicologique  » concernant la prévention du risque chimique et cancérogène. Au milieu des années 1980, considérant que les normes d’exposition aux toxiques étaient davantage des points de repère que des certitudes de non-danger, il suggérait que la toxicité des produits soit « évaluée à partir de la prise en compte des  caractéristiques  des  travailleurs  qui  sont  exposés : âge, sexe, ancienneté au poste de travail, antécédents médicaux et, évidemment, activité de travail ».

Dans les années 1990, cette démarche s’est développée et a été appliquée notamment à la prévention des expositions aux pesticides en milieu agricole ou à l’amiante sur les chantiers de déflocage. Il s’agit d’une pratique particulière de l’ergonomie, articulant l’analyse des activités de travail exposant à des produits chimiques avec la mesure d’indicateurs physiologiques, de concentrations de polluants ou de facteurs d’ambiances physiques. Cette articulation spécifique et la prise en compte des savoir-faire et représentations des travailleurs vis-à-vis du risque chimique ont permis de pointer et dépasser les limites du modèle classique de prévention, fondé sur le respect de normes d’exposition, son suivi par les acteurs de prévention et le port d’équipements de protection. L’approche ergotoxicologique permet en effet d’évaluer l’efficacité des mesures de prévention dans le cadre des situations de travail réelles, en ciblant les transformations à apporter aux process, à l’organisation du travail ou à la formation des travailleurs afin de réduire les expositions. (Santé & Travail n° 076)

C’est avec Alain GARRIGOU, ergonome, maître de conférences à l’IUT de Bordeaux que nous aurons l’occasion le 15 mai à 17 h 30 0 l’Aract Basse-Normandie  de prendre connaissance d’applications diverses de cette méthodologie et de voir à quels résultats elles aboutissent, à propos de nombreux exemples, issue entre autres de la viticulture, de l’agriculture, du travail en milieu paysager, … Un débat s’engagera avec le conférencier et entre nous. Vous espérant nombreux……..

Pour RÉDEN »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s