Propositions de François Hollande

Nous pouvons compter 6 fois le mots travail dans les 41 pages du projet de François Hollande. Une fois cela concerne le travail des étrangers, deux fois les revenus du travail et une fois le travail de la justice.

Reste deux citations qui constituent à elles seules la synthèse de F.Hollande sur les conditions de réalisation du travail aujourd’hui en France :

Je veux faire prévaloir la justice au travail
Je lutterai contre la précarité qui frappe avant tout les jeunes, les femmes et les salariés les moins qualifiés : à cette fin, j’augmenterai les cotisations chômage sur les entreprises qui abusent des emplois précaires. Je mettrai enplace un dispositif de notation sociale obligeant les entreprises de plus de 500 salariés à faire certifier annuellement la gestion de leurs ressources humaines au regard de critères de qualité de l’emploi et de conditions de travail.

Dans deux précédents billets, nous vous parlions des propositions de F.Hollande et de ses promesses concernant le travail, citons deux propositions oubliées en cours de route :

  • Instauration d’un droit à la participation des salariés sur l’organisation de leur travail ou
  • Afin de mieux prendre en compte la situation des sous-traitants qui servent souvent de variable d’ajustement, les institutions représentatives du personnel seront organisées au niveau d’un site.

Les salariés vont-ils devoir se contenter d’une certification qualité ?  Sera-t-elle réalisée par les mêmes organismes qui peuvent dégrader aujourd’hui les conditions de travail en certifiant une organisation ? Il ne se passera donc rien dans les entreprises de moins de 500 salariés ?

Le projet du candidat F.Hollande passe à notre avis complètement à côté des conditions de réalisation du travail actuelles en France. Il n’y a rien sur les faiblesses de l’inspection du travail, rien sur la formation du trop fameux management français (France Telecom, Renault…), rien sur la perte de sens du travail ( » le travail bien fait »…), rien sur la faiblesse du syndicalisme, rien sur les TMS (Troubles Musculo-Squelettiques) qui explosent, rien sur les RPS (Risques Psycho-Sociaux) et leurs cortèges de suicides…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s