[Film] It’s a free world

Le film de Ken Loach porte sur le travail des clandestins aux Royaumes Unis.

Outre le fait de traiter un sujet peu abordé, le film a pour force de se positionner du côté de l’agence d’interim, c’est-à-dire a priori du méchant. Les points de vue des entreprises et salariés sont également présents. Le propos est simple mais efficace.

Deux articles de Métis parus récemment traitent directement de la question de l’immigration du travail. Le premier concerne les badantes : ce sont des femmes qui s’occupent d’une personnes âgée à domicile. Elle est le plus souvent étrangère, sans papier et non déclarée. Le second traite de la politique de la France en matière de salariat des non-résidents : l’accès à l’emploi est de plus en plus restreint par la loi. Ceci a pour conséquence directe le recours au travail au noir de personnes en situation illégale.  Un article dans Marianne 2 nuance le papier du Métis : des accords bilatéraux existent entre la France et plusieurs pays pour permettre la migration pour le travail (même si le ministre affirme vouloir réduire cette dernière).

Plus l’accès au travail sera légalement réduit pour les non-résidents, plus cela favorisera le travail illégal et la clandestinité. Les entreprises ont en effet tout intérêt à disposer d’une main d’œuvre flexible, sans droit et moins cher. Cette main d’œuvre sera de plus recrutée par un intermédiaire : l’agence d’intérim. Les conditions de travail de ces salariés non déclarés seront dégradées. Ceci a été montré dans le secteur du BTP (voir Chantier interdit au public).

Image issue du site Comme au cinema.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s