Carglass attaque, Carglass s’enfonce

Télérama a mis en ligne un article d’Olivier Milot consacré à la réaction de Carglass au documentaire La Mise à mort du travail. L’entreprise de pare-brises attaque en effet l’auteur de la série de documentaire – Jean-Robert Viallet – pour diffamation.

Carglass a ouvert ses portes aux journalistes et la société est donc décrite longuement dans le documentaire. Elle sert d’exemple pour montrer les travers du monde du travail actuel. Le but du reportage n’est pas de montrer que Carglass a un mode de managment et de gestion problématique, mais qu’une grande partie de l’économie est bâtie ainsi aujourd’hui.

A priori, Carglass n’était donc pas différente des grandes sociétés actuelles. A posteriori, en intentant un procès à M Vialet, la société montre sa spécificité et sort du lot : en s’attaquant au reportage, elle semble nier tous les méfaits du monde du travail actuel. Elle traine de plus au tribunal un journaliste qui plus est pour un documentaire primé par le prestigieux prix Albert-Londres. Le reportage lui a peut-être fait du mal, le procès lui en fera surement bien plus.

Olivier Milot

Publicités

Une réponse à “Carglass attaque, Carglass s’enfonce

  1. Pingback: (Documentaire] La mise à mort du travail | Ergopurmalt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s