TMS… ça existe encore !

Dans un post précédent, on s’intéressait à la campagne lancée par le ministère du travail visant à renforcer la mobilisation des entreprises en matière de lutte contre les TMS (Troubles Musculo-Squelettiques), campagne intitulée “Mettre fin aux troubles musculosquelettiques dans votre entreprise, c’est possible.” Indépendamment de quelques critiques, on pouvait toutefois se féliciter de voir revenir sur le devant de la scène cette problématique majeure de santé au travail, voire de santé publique. Les TMS étaient aussi le thème central de la dernière édition de la SQVT (voir également un post précédent).

L’ANACT (Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail) publiait d’ailleurs cet été un numéro de « Travail & Changement » consacré à la question.

Egalement, sur son site, l’Institut de veille sanitaire (InVS) proposait en ligne plusieurs documents traitant de cette même problématique dont :

  • un numéro thématique intitulé :  » TMS d’origine professionnelle : une préoccupation majeure » à voir ici),
  • un guide méthodologique sur le « Protocole d’examen clinique pour le repérage des troubles musculo-squelettiques (TMS) du membre supérieur » (INRS/InVS. Février 2010). Ce document est consultable ici.

Prochainement, du 29 août au 3 septembre, un Congrès international – le Congrès PREMUS – est consacré là encore à cette problématique, et se tient en France, à Angers.

Preuves de plus que les TMS existent de nouveau… et c’est tant mieux !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s