Le 28 avril 2010 : Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail

A la fin du mois, et comme chaque année depuis 2003, une journée est dédiée est à la promotion d’un « travail sûr, salubre et décent » : la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail. Le 28 avril est d’ailleurs aussi « la journée choisie, de longue date, par le mouvement syndical mondial pour honorer la mémoire des victimes d’accidents du travail et de maladies professionnelles », nous rappelle l’Organisation internationale du Travail (OIT) à l’origine de cette journée.

Cette année, ce sont les « Risques émergents et nouvelles formes de prévention dans un monde du travail en mutation » qui ont été retenus… Intéressons-nous ici en particulier à l’un des risques émergents les plus discutés aujourd’hui, autant par les professionnels de la santé et sécurité au travail, que les médias : les RPS (ou Risques PsychoSociaux).

« Les facteurs psychosociaux sont désormais reconnus comme étant des problèmes de portée mondiale, qui touchent tous les pays, toutes les professions et tous les travailleurs. L’augmentation de la flexibilité et de la précarité de l’emploi, l’intensification du travail et les problèmes de relations en milieu de travail tels que les brimades et le harcèlement psychologique sont quelques-uns des facteurs à l’origine d’un accroissement du stress à composante professionnelle. S’il est nécessaire de poursuivre les recherches pour comprendre parfaitement les implications de ces
facteurs, on admet toutefois qu’ils peuvent jouer un rôle important en ce qui concerne la santé, l’absentéisme et la performance des travailleurs.

A plus long terme, le stress lié au travail peut aussi entraîner des troubles musculosquelettiques et d’autres formes d’affections telles que l’hypertension, les ulcères digestifs et les maladies cardiovasculaires. Il peut en outre contribuer à une incapacité à faire face aux exigences du travail. Des facteurs liés au mode de vie personnel peuvent également avoir un important retentissement sur les performances professionnelles et les relations de travail. Le stress lié au travail peut avoir une influence sur les problèmes existant en dehors du lieu de travail, comme la violence, l’abus de drogues, de tabac et d’alcool et des relations familiales et personnelles tendues. Il peut aussi être exacerbé par ces mêmes facteurs. Le stress peut être un facteur majeur de dépression, voire de suicide. Tout cela représente un coût qui peut être considérable du point de vue de la détresse humaine et du fardeau économique pour l’individu et la société.

Des études effectuées dans des pays européens et d’autres pays développés montrent que le stress est à l’origine de 50 à 60 % de la totalité des journées de travail perdues. Il était considéré comme la deuxième cause la plus fréquemment relevée de troubles de la santé liés au travail, qui a touché 22 % des travailleurs de l’Union européenne en 2005. La dernière étude, datant de 2009, confirme que bien que le niveau moyen de stress professionnel ait diminué dans quinze pays membres de l’Union européenne au cours de ces toutes dernières années, il a augmenté dans douze autres pays de l’Union. », peut-on lire dans la brochure établie par l’OIT (disponible sur son site).

On comprendra alors bien évidemment l’importance de travailler sur ce type de risques, dont l’origine professionnelle a été largement démontrée, même si cela fait encore trop souvent l’objet même d’un débat à mener avec certaines directions, craignant sans doute pour l’image de l’entreprise. Mais d’autres directions – certes peu ! – n’en sont plus là… Elles ont admis la souffrance exprimée par les salariés, elles ont compris l’origine professionnelle et l’importance à voire mener un travail sur le sujet. C’est donc alors aux professionnels de la santé au travail d’agir !

Je me propose ici de rendre compte d’un travail que je mène actuellement sur la problématique des RPS, à travers les questions que je me suis posé, que j’ai tâché de partager avec quelques professionnels (ergonomes, médecins du travail, chercheurs, etc.) ou bien encore que je m’apprête à affronter ! Ainsi, régulièrement, je reviendrai ici sur ce travail, en espérant que des lecteurs y trouveront une base pour leur propre réflexion, mais surtout accompagneront la mienne.

A très bientôt,

Gaëtan

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s