[Série] Misaeng

mv5bzmniyju3mdytzdhlny00zwzjltg0zwutyza1ogq3ntjkmdrlxkeyxkfqcgdeqxvymze4mdkynta-_v1_

Misaeng est une série qui nous dépeint l’univers des grands groupes en Corée du Sud. L’univers décrit est très dur et le personnage principal, Geu-rae va se transformer à son contact sur fond de pratique du jeu de go. L’acteur qui l’interprète est excellent, comme l’ensemble des acteurs de la série.

Si la série a parfois quelques lourdeurs scénaristiques, les personnages sont dans leur majorité d’une grande finesse et au delà de l’entreprise, c’est toute la Corée du Sud au travail que l’on entrevoit en les suivant. Que ce soit les relations ou les sentiments, tout est emprunt de subtilités et les clichés sont savamment évités.

J’ai adoré.

La série est actuellement proposée sur Netflix.

Publicités

Le comité sociale et économique (CSE) en 100 questions

arton18234-30687

Vous n’avez pas le courage de lire les ordonnances du gouvernement Macron sur le travail pour connaitre mieux le CSE ? Le ministère du travail et de l’emploi a mis en ligne un document de synthèse construit autour de 100 questions sur le fonctionnement du comité sociale et économique (CSE). Il n’y a rien de nouveau dans ce document mais c’est bien plus digeste à lire.

[Site] Carnet de bord d’une ergonome

carnetdebordergonome© Marion Philippa Gras Gentiletti

Ami-e-s ergonomes et non ergonomes, allez lire ces quelques planches.

Elles intéresseront avant tout les ergonomes car elles leur parleront de leur discipline avec finesse et sensibilité.

Pourtant, les talents graphique et narratif de Marion Philippa Gras Gentiletti sont tels que cet intérêt dépassera, je pense, de très loin la seule communauté des ergonomes. Les cinq premiers chapitres sont vraiment réussis.

A suivre !

[A voir voire revoir] Un lien entre fascia et Troubles MusculoSquelettiques (TMS) ?

Ce documentaire sur les fascias (des tissus conjonctifs) m’a beaucoup interrogé concernant les Troubles MusculoSquelettiques (TMS). Il ne fait pas le lien direct avec les TMS, mais il donne d’autres pistes de réflexion sur le lien entre stress et TMS, sur les prises en charge possibles des douleurs, sur la nécessaire approche globale du corps…etc.

Selon Wikipédia, un fascia « est une membrane fibro-élastique qui recouvre ou enveloppe une structure anatomique. Il est composé de tissu conjonctif très riche en fibres de collagène. »

Un traitement de ces tissus s’appellent d’ailleurs TMS (Thérapie Myofasciale Structurale) mais je ne parle ici que des Troubles MusculoSquelettiques.

On ne connait bien souvent les TMS qu’au travers des atteintes des muscles, tendons, structures nerveuses ou des « bourses » situées au niveau des articulations. Je n’avais pour ma part jamais entendu parler des ces tissus conjonctifs : si vous vous intéressez aux TMS, je vous recommande ce documentaire.

 

[Le Monde] Emploi et handicap : pour des entreprises plus inclusives

Dans l’édition du Monde du mercredi 14 mars, quatre pages font le point sur la politique en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap en France. Le constat global est sans appel :

… la France s’avère moins inclusive que la plupart des pays de l’ouest de l’Europe, qu’il s’agisse des pays scandinaves, toujours à l’honneur en matière de politique sociale, mais aussi de l’Autriche ou de l’Allemagne. Quant au Royaume-Uni, si sa politique est moins généreuse ­financièrement, elle est en revanche plus efficace pour inclure les handicapés dans la vie active.

chomage_handicap_LeMonde

Schéma issu de l’article « En France, les actifs en situation de handicap sont deux fois plus au chômage que la moyenne nationale » (Le Monde)

Le problème ? Selon l’article, la politique française est bien trop construite sur la compensation du handicap : la loi de 2005 a en effet ouvert un droit à la compensation. L’article précise :

Or, il semble qu’il y ait désormais un consensus au sein des pays développés pour mener des politiques qui ne soient plus seulement compensatoires, mais inclusives.

chomage_handicap_LeMonde2

Schéma issu de l’article « En France, les actifs en situation de handicap sont deux fois plus au chômage que la moyenne nationale » (Le Monde)

La formation initiale et continue, tout comme l’accès à l’emploi posent selon l’article de nombreuses difficultés pour les personnes en situation de handicap. Néanmoins, même les personnes ayant accédé à l’emploi sont en difficulté et la question du maintien de leur emploi se pose. Ainsi, dans une enquête de l’Observatoire des discriminations citée par Le Monde, ces difficultés ressortent nettement :

…72 % des personnes handicapées interrogées n’étaient pas du tout satisfaites de leur situation professionnelle, 23 % se déclarant même désespérées…

La discrimination des personnes en situation de handicap est un facteur important de ce mal-être comme le précise l’article.

Néanmoins, il n’est surement pas le seul. En effet, nombre d’ergonomes pointent depuis plusieurs années les limites d’une approche par la compensation lors de l’aménagement des situations de handicap au travail. Sandrine Nahon qualifie cette démarche de « culture des solutions plaquées » dès 2003 lors du 7ème congrès du GEDER. Nous avons nous-mêmes réalisé un mini-site (handicap & travail) pour promouvoir des interventions en ergonomie qui aillent au-delà, afin de proposer une approche véritablement constructive qui ne se contente pas de mettre en face des déficiences des mesures techniques, ou, parfois, organisationnelles. Le frein principal vient essentiellement des financeurs qui voient encore trop souvent les ergonomes comme des techniciens, des professionnels de la solution. Ils dimensionnent ainsi bien trop souvent les études à minima sur l’unique critère de la compensation : il est en effet bien plus rapide, donc moins cher, de mettre en place une « solution » technique que de développer avec la personne en situation de handicap un projet complet sur le long terme, seul capable d’une intégration durable.

Liens vers les articles du Monde :

[Appel aux dons] Au delà du geste, une expo photo à soutenir

Les étudiants en Ergonomie de l’Université Paris 8 ont un projet d’exposition photo en lien avec le travail. Le projet n’est pas qu’une simple exposition : ils comptent marier les dimensions artistique, ludique et ergonomique.

Les photographies ne seront ainsi pas simplement exposées mais les visiteurs pourront découvrir activement les métiers et l’activité qui s’y rattache.

Pour en savoir plus et soutenir financièrement le projet : Kiss Kiss Bank Bank (fin de la levée de fonds le 8 mars).

 

[A voir, voire revoir] Le monde en face La mécanique burn-out

Le monde en face a diffusé un reportage d’Elsa Fayner sur le Burn-out, sujet éminemment d’actualité. Le reportage montre très bien le vécu des personnes victimes d’épuisement professionnel.

Vous pouvez voir le reportage sur le site de France Télévisions. Ci-dessous, le débat qui a suivi l’émission.